CAP BTP : formation et débouchés

par

Le CAP est le premier niveau d'accès aux métiers du bâtiment. Ainsi, suivre un CAP dans le BTP peut permettre de trouver un métier dans le BTP. Le CAP peut aussi être vu comme un premier niveau de formation, qu'il est possible de poursuivre par un brevet pro, voire par un bac pro BTP.
CAP batiment

En tant que certificat d’aptitude professionnel, le CAP BTP s’adresse directement aux personnes qui souhaitent se former aux métiers du bâtiment. Son obtention permet d’avoir un statut d’ouvrier ou d’employé qualifié, et d’intégrer la vie active. Vous cherchez à vous former aux métiers du bâtiment ? Place des Chantiers vous dit tout sur les CAP dans le bâtiment et sur les débouchés qu’ils peuvent vous offrir.

Présentation des CAP BTP

Le CAP, ou certificat d’aptitude professionnelle, est un diplôme d’études secondaires et d’enseignement professionnel. Un CAP BTP est l’un des nombreux CAP destinés à l’exercice d’un métier du bâtiment.

Que sont les CAP BTP ?

Les CAP BTP sont tous les certificats d’aptitude professionnelle qui permettent d’exercer dans le bâtiment. Citons par exemple le CAP plâtrier-plaquiste, le CAP menuisier-installateur ou encore le CAP maçon.

Le CAP peut être dispensé :

  • À temps plein, dans un lycée professionnel public ou privé.
  • Ou en apprentissage dans un centre de formation d’apprentis (CFA) ou dans des unités de formation pour l’apprentissage (UFA).

La formation CAP est composée à moitié d’enseignements généraux (français, mathématiques, histoire-géo, etc.) et à moitié des enseignements technologiques et professionnels (qui varient selon le CAP choisi).

Suivre un CAP BTP permet d’obtenir une qualification professionnelle de niveau V des métiers du bâtiment, reconnue au RNCP. Cette certification s’obtient après 2 ans d’études en formation initiale.

À savoir : le CAP reste généralement un point d’entrée en matière de formation BTP. On conseille de le renforcer à l’aide d’une mention complémentaire (MC), d’un brevet pro ou d’un bac pro. Il est également possible de passer un second CAP (souvent en un an) pour diversifier ou spécialiser son profil à la suite d’un premier CAP.

Conditions d’admission à une formation CAP Bâtiment

La formation CAP bâtiment est accessible aux élèves de niveau 3e. L’admission dans un établissement se fait par étude du dossier scolaire. Il faut parfois également passer un entretien oral, qui nécessite la présence de l’élève et de ses parents.

Le CAP est spécifiquement destiné aux élèves qui souhaitent se lancer rapidement dans la vie professionnelle. Les meilleurs élèves de CAP peuvent néanmoins continuer leurs études, pour spécialiser leur profil.

Dans le cadre d’un CAP avec apprentissage, l’apprenti doit avoir au moins 16 ans lors du début du cursus et 18 ans lors du passage de l’examen final.

Important : pour passer un CAP en apprentissage, l’élève doit avoir signé un contrat d’apprentissage auprès d’un employeur.

Programme de formation d’un CAP métier du bâtiment

Le programme de formation CAP métier du bâtiment se compose de matières de matières générales comme les mathématiques, la gestion d’entreprise, les langues vivantes et les sciences physiques.

Il comprend également des matières spécifiques à l’activité étudiée lors du CAP BTP choisi, par exemple :

    • La géotechnique ;
    • La conception de projets ;
    • Les technologies du bâtiment ;
  • La sécurité et la prévention des risques ;
  • La conduite de chantier ;
  • L’étude de prix, de méthode et d’exécution ;
  • Le calcul des structures.

Les élèves doivent également réaliser des stages (ou apprentissages) en entreprise afin de valider leurs acquis. Le CAP est donc par essence une formation professionnalisante, qui peut permettre de décrocher un emploi à la suite de la formation.

Bon à savoir : pour acquérir de l’expérience parallèlement aux études, il est possible de signer un contrat CAP apprentissage ou un contrat de professionnalisation avec une entreprise.

Quels sont les CAP métier du bâtiment ?

Les métiers du bâtiment sont nombreux et diversifiés. Il existe ainsi différentes formations CAP BTP pour les différents domaines d’activités. Naturellement, il est essentiel de choisir un CAP qui forme à un métier qui vous intéresse.

Citons ici les principaux CAP BTP disponibles, et les métiers vers lesquels ils dirigent :

CAP BTP pour le gros œuvre

Si vous cherchez à travailler dans le gros œuvre, c’est-à-dire à concevoir la structure d’un bâtiment pour assurer son étanchéité, voici différents CAP BTP qui permettent de se spécialiser dans le gros œuvre :

  • CAP constructeur bois : qui permet de devenir charpentier ou constructeur de maison à ossature bois.
  • CAP couvreur : pour devenir couvreur (pose de toitures).
  • CAP charpentier bois : pour exercer le métier de charpentier.
  • CAP étancheur du bâtiment et des travaux publics : pour se spécialiser comme couvreur ou étanchéiste.
  • CAP maçon : pour devenir un maçon qualifié.

CAP BTP pour le second œuvre et les métiers spécialisés

Le BTP regorge de métiers de second œuvre. Il s’agit des professionnels du bâtiment qui gèrent les peintures, revêtements, l’électricité ou encore la plomberie.

Voici les CAP du bâtiment qui permettent de se spécialiser dans le second œuvre :

  • CAP carreleur mosaïste : pour devenir carreleur.
  • CAP électricien : pour devenir électricien professionnel.
  • CAP installateur thermique : pour exercer comme chauffagiste.
  • CAP installateur en froid et conditionnement d’air : pour travailler dans la climatisation, ou comme frigoriste.
  • CAP installateur sanitaire : pour devenir plombier.
  • CAP menuisier aluminium verre : pour travailler comme menuisier ou techniverrier.
  • CAP menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement : pour se spécialiser dans la menuiserie et le travail du bois.
  • CAP menuisier installateur : pour devenir menuisier ou agenceur.
  • CAP monteur en isolation thermique et acoustique : pour travailler dans l’isolation.
  • CAP peintre-applicateur de revêtement : pour devenir peintre du BTP.
  • CAP plâtrier plaquiste : pour devenir plaquiste.
  • CAP préparation et réalisation d’ouvrages électriques : pour devenir électricien installateur.
  • CAP serrurier-métallier : pour exercer le métier de soudeur, serrurier ou charpentier-métallique.
  • CAP solier-moquettiste : pour travailler dans la pose de moquettes et sols souples.

CAP pour les travaux publics

Si vous vous destinez à un métier dans les travaux publics et la réalisation de gros chantiers, voici les CAP spécialisés vers les travaux publics :

  • CAP conducteur d’engins : travaux publics et carrières : qui permet de devenir conducteur d’engin.
  • CAP constructeur de routes : pour travailler dans la voirie.
  • CAP constructeur en canalisation des travaux publics : qui permet de devenir canalisateur.
  • CAP constructeur en béton armé du bâtiment : pour devenir maçon ou couvreur.
  • CAP constructeur en ouvrages d’art: pour être coffreur spécialisé en travaux publics (barrages, ponts, etc.).
  • CAP maintenance des matériels : pour devenir mécanicien-réparateur d’engins de chantier.

Naturellement, il est conseillé de vous renseigner sur le métier qui vous intéresse avant de choisir votre CAP. Et pour cause, le choix d’un CAP BTP conditionne votre formation, et le métier que vous exercerez après cette formation. D’où l’intérêt de bien vous pencher sur les métiers du bâtiment avant de choisir un CAP.

La formation en CAP bâtiment

La formation en CAP bâtiment peut se faire en alternance, à temps plein ou à distance. Les établissements proposent différentes sortes de cursus, à choisir selon votre disponibilité et vos préférences.

Suivre une formation CAP BTP à distance

Le CAP BTP à distance permet de se former à son rythme, selon ses disponibilités en matière d’horaire. Ce type de formation permet également de travailler depuis différents endroits. Les cours et les exercices sont envoyés par correspondance par le centre de formation, ou sont mis à la disposition des apprenants sur une plateforme.

La formation CAP BTP à distance se montre donc pratique pour ceux qui se déplacent fréquemment et ceux qui ne sont pas disponibles à temps plein.

Elle nécessite néanmoins une implication personnelle plus forte, et est donc réservée aux étudiants les plus consciencieux.

Suivre une formation CAP BTP à temps plein

La formation CAP bâtiment à temps plein se fait par voie universitaire ou scolaire dans un lycée, une école d’ingénieur ou en IUT. De manière générale, les stages en entreprise sont intégrés aux études.

La formation CAP BTP à temps plein à l’avantage de ne pas nécessiter de trouver d’alternance. Néanmoins, l’étudiant devra trouver un stage auprès d’une entreprise, pour finaliser sa formation. Il ne sera par ailleurs pas forcément rémunéré, comme l’est un alternant.

Suivre une formation CAP Bâtiment en alternance

La formation CAP bâtiment en alternance par contrat d’apprentissage ou de professionnalisation se fait au sein d’un établissement et en entreprise. Elle permet d’être formé à la pratique du métier et aux méthodes de travail en entreprise.

De manière concrète, suivre un CAP BTP par alternance reste la voie royale, car cela permet à l’étudiant de se former directement auprès d’un professionnel, et d’être rémunéré pour cela. Le CAP BTP alternance permet ainsi d’acquérir le savoir-faire et l’expérience nécessaire à l’insertion professionnelle dès la fin de la formation. Ce cursus est ainsi le plus privilégié dans le secteur du bâtiment. Il permet d’apprendre directement le métier sur le terrain.

Néanmoins, c’est à l’étudiant de trouver une entreprise auprès de laquelle réaliser son CAP en alternance. Ce dernier doit donc être motivé et démarcher différents professionnels pour décrocher son contrat d’alternance.

Obtenir un CAP BTP grâce à la VAE

Les personnes ayant travaillées dans un domaine d’activité spécifique pendant au moins 3 ans peuvent obtenir un CAP BTP, grâce à la VAE (validation des acquis par l’expérience). Les salariés doivent cependant justifier la réalisation de plusieurs missions relatives au domaine du CAP qu’ils visent.

Parfois, il faut également passer un examen pour obtenir son CAP par le biais des VAE.

Les débouchés du CAP bâtiment

Après un CAP en BTP, il est possible d’intégrer directement le monde professionnel. Les débouchés dans le secteur du bâtiment sont d’ailleurs nombreux. À l’issue de la formation, il est également possible de continuer les études pour approfondir ses connaissances et obtenir un diplôme de niveau supérieur comme :

  • Un BTS Bâtiment,
  • Un DUT Bâtiment et Travaux Publics,
  • Une licence pro Bâtiment et Travaux Publics,
  • Un Master spécialisé Bâtiment et Travaux Publics.

L’obtention de ces diplômes facilite l’insertion professionnelle et permet d’accéder à des postes plus importants au sein d’une entreprise. Si le CAP BTP peut suffire pour trouver un travail, investir quelques années d’études supplémentaires sera souvent un pari gagnant, pour postuler à des postes mieux rémunérés et plus qualifiés.

Guide pratique pour trouver des chantiers

École d’ingénieur BTP : formation et débouchés

L’intégration d’une école d’ingénieur BTP est nécessaire pour accéder aux métiers de l’ingénierie du bâtiment et des travaux publics. Souhaitez-vous devenir ingénieur BTP ? Cet article vous présente les formations à suivre dans une école d’ingénieur BTP et les débouchés.

Balise title: Intégrer une école d’ingénieur BTP en France

Meta-description: Souhaitez-vous intégrer une école d’ingénieur BTP ? Découvrez la formation à suivre pour devenir ingénieur BTP et les débouchés à travers cet article.

Bac pro BTP : fonctionnement et débouchés

Bac pro BTP : fonctionnement et débouchés

Le Bac pro BTP est un diplôme permettant d’accéder aux métiers du bâtiment. Il s’adresse aux personnes souhaitant devenir professionnels qualifiés dans le secteur du BTP. Vous souhaitez passer un Bac pro bâtiment ? Place des Chantiers vous dit tout ce qu’il faut savoir sur ce diplôme.

Les formations qualifiantes dans le bâtiment

Les formations qualifiantes dans le bâtiment

Pour exercer un métier du secteur du BTP, un artisan peut exercer par le simple fait de son expérience. Mais il peut aussi être issu d’une formation ou bénéficier d’un titre attestant de son aptitude à réaliser des travaux dans une activité spécifique. Quelles sont les formations qualifiantes dans le BTP ? Place des Chantiers vous explique !