Fiche métier : Carreleur

par

Le carreleur joue un rôle important dans l’esthétique d’un bâtiment car il est spécialisé dans l’habillage des sols et des murs avec des carreaux. Cette profession vous intéresse ? Parcourez la fiche métier carreleur et découvrez tout ce qu'il faut savoir sur ce métier !
Fiche métier : Carreleur

Le carreleur est un artisan spécialisé dans l’habillage des sols et des murs avec des carreaux. Il intervient lors des travaux de finition, de décoration ou d’aménagement pour poser, rénover ou remplacer un carrelage. Cet artisan du bâtiment joue donc un rôle important dans l’esthétique d’une maison, d’un immeuble, d’un local professionnel ou commercial… Souhaitez-vous vous spécialiser dans la pose ou la rénovation de carrelage ? Cette fiche métier carreleur vous fournit tout ce qu’il faut savoir sur cette profession.

Le métier de carreleur

Le carreleur ou carreleur-mosaïste habille les sols, les murs et différents supports de carreaux ou de mosaïque. Sur un chantier de construction, de rénovation ou d’aménagement intérieur, il peut réaliser différentes missions :

  • Pose de carrelage mural ou sol dans les différentes pièces de la maison (salle de bain, cuisine, séjour…) ;
  • Réalisation d’une allée de jardin carrelée ;
  • Revêtement du sol d’un garage, d’un atelier ou d’un local professionnel avec du carrelage ;
  • Pose ou rénovation du carrelage de crédence de cuisine ;
  • Revêtement du tablier de baignoire ;
  • Carrelage de piscine ;
  • Décors urbains ;
  • Pose, rénovation ou remplacement de carrelage de façade…

Le carreleur peut alors être amené à travailler à l’intérieur ou à l’extérieur dans le cadre de ses missions. Il intervient souvent après le maçon ou le plâtrier. Afin de rénover, remplacer ou poser du carrelage, le carrelage effectue souvent différents travaux :

  • Préparation du chantier: nettoyage, dépose d’un ancien revêtement de sol ou de carreaux, ragréage du sol, préparation du support accueillant le carrelage… ;
  • Établissement d’un plan de pose : étape permettant de poser les carreaux selon le dessin ou le décor voulu ;
  • Pose du carrelage : découpe, pose et nettoyage des carreaux lors des finitions.

Le carreleur assure également un rôle de conseiller auprès de ses clients. En tant que spécialiste du carrelage, il peut donner des conseils sur le choix des carreaux, des motifs, du dessin, de la technique de pose…

Fiche métier : Carreleur

Tout ce que vous devez savoir sur le métier de carreleur !

Compétences et qualités pour devenir carreleur

Le métier du carreleur est un travail manuel qui demande un grand sens de l’esthétique, de la rigueur et de la précision. Cet ouvrier du bâtiment se doit être habile des mains pour assurer la manipulation des différents matériaux et outils sur un chantier. Il lui faut également avoir un esprit créatif et de la passion pour la décoration pour assurer la pose des carreaux en formant le dessin souhaité.

Le sens de la communication est également important pour interagir avec les clients et les autres artisans du bâtiment. Une bonne condition physique est aussi de rigueur pour exercer cette profession. En effet, le carreleur peut être amené à travailler plusieurs heures dans des positions inconfortables, et parfois, sous des conditions climatiques extérieures rudes lors de ses missions.

En plus de ces différentes qualités, le carreleur doit justifier de quelques compétences en matière de calcul, de mesure, de maçonnerie, d’enduit, de ponçage et de bricolage. Il lui faut également connaître les différents matériaux utilisés (carrelage en céramique, en grès, en porcelaine…) et les produits nécessaires (enduit, colle…). La maîtrise de ses outils de travail est également d’une grande importance.

Avantages et inconvénients du métier de carreleur

Le métier de carreleur est une profession intéressante surtout pour ceux qui apprécient le travail manuel et la décoration. Avant de se lancer dans cette profession, il est nécessaire de s’informer sur les avantages et les inconvénients du métier de carreleur.

Avantages

Le métier de carreleur est accessible dès un CAP, ce qui facilite l’insertion professionnelle. D’ailleurs, les offres d’emploi et les débouchés sont nombreux. Avec quelques années d’expérience, le carreleur peut devenir chef carreleur ou chef d’équipe. Il peut également accéder au poste de chef travaux.

Le carreleur peut exercer sur des projets variés, ce qui ne laisse pas place à la monotonie dans son travail.

Inconvénients

Le métier de carreleur se fait dans des conditions souvent difficiles. Cet artisan du bâtiment est souvent amené à travailler au ras du sol (position à genoux, courbée…) ou en hauteur. Lors des travaux effectués en extérieur, le carreleur peut faire face à des intempéries ou des températures élevées ou basses. Il se déplace également souvent de chantier en chantier.

Combien gagne un carreleur ?

Le salaire du carreleur est à la hauteur du SMIC pour un débutant. Il peut atteindre jusqu’à 3 000 € brut par mois pour un artisan expérimenté occupant un poste à responsabilité. La rémunération de ce professionnel du bâtiment peut aller de 2 500 et 4 000 € par mois avec un statut autoentrepreneur.

Le salaire du carreleur dépend ainsi de son expérience, de ses qualifications et de son statut (salarié ou travailleur indépendant). Il varie également selon sa zone géographique et son poste au sein de l’entreprise.

Comment devenir un carreleur ?

La formation carreleur peut commencer dès le niveau collège. Après le CAP, l’apprenant peut poursuivre ses études jusqu’à l’obtention d’un diplôme de niveau Bac+3 afin de faciliter l’insertion professionnelle et accéder à un poste plus important.

Alors, comment devenir carreleur ? Afin d’accéder à cette profession du bâtiment, il existe plusieurs cursus possibles. L’aspirant carreleur-mosaïste peut suivre une formation pour obtenir un CAP carreleur-mosaïste. Elle est accessible à la fin du collège.

Pour renforcer son savoir-faire et ses compétences, l’apprenti carreleur titulaire d’un CAP peut poursuivre ses études pour obtenir :

  • Un BP Carrelage-mosaïque : brevet professionnel obtenu après deux ans pour le titulaire d’un CAP ;
  • Un BP peintre applicateur de revêtement : diplôme de niveau Bac+2 ;
  • Un Bac professionnel Aménagement et finition du bâtiment : un diplôme de niveau 4.

Afin d’accéder à des postes à responsabilité et l’insertion professionnelle dans une entreprise de prestige, l’apprenti carreleur peut poursuivre ses études en vue :

  • D’un BTS AF (Aménagement Finition): un diplôme niveau Bac+2 (niveau 5) ;
  • D’une licence professionnelle Métiers du BTP (bâtiment et construction): un diplôme Bac+3 (niveau 6).

Vous disposez maintenant de toutes les informations à savoir sur la profession de carreleur grâce à cette fiche métier. Il ne vous reste plus qu’à trouver un établissement proposant la formation et vous inscrire.

Pour vous informer sur d’autres métiers du BTP, consultez notre catégorie Formations et Métiers sur Place des Chantiers.

Guide pratique pour trouver des chantiers
Fiche métier : Menuisier

Fiche métier : Menuisier

Le menuisier fabrique, répare et installe les éléments de second oeuvre, en travaillant principalement le bois. Vous souhaitez vous spécialiser dans les menuiseries ? Découvrez toutes les informations à connaître sur cette profession à travers cette fiche métier du menuisier.

Fiche métier : Peintre-décorateur

Fiche métier : Peintre-décorateur

Le peintre-décorateur est un professionnel du bâtiment spécialisé dans l’utilisation de peinture en décoration. Vous souhaitez vous informer sur cette profession ? Consultez cette fiche métier du peintre décorateur pour en savoir davantage !

Fiche métier : Chauffagiste

Fiche métier : Chauffagiste

Le chauffagiste installe et rénove les systèmes de chauffage, de ventilation et de climatisation. Cette profession vous intéresse et vous souhaitez vous informer plus en détail sur le métier de chauffagiste ? Place du Chantiers vous propose une fiche métier complète du métier de chauffagiste.