Vandalisme sur les chantiers : comment réagir lorsque vos engins sont vandalisés ?

En cas de débordements, les engins de chantier se trouvent facilement à la portée des émeutiers. Comme les professionnels du bâtiment opèrent souvent sur la voie publique, les matériels et véhicules de chantier sont des cibles faciles pour les casseurs. Que faut-il donc faire en cas d’actes de vandalisme sur les équipements de construction ? Éléments de réponse dans cet article.

Quelles sont les démarches à suivre lorsque les engins à suivre ou un véhicule de travail ont été vandalisés ?

Les récentes émeutes en France qui ont fait la une des médias suscitent l’inquiétude de nombreux entrepreneurs, en particulier ceux des travaux publics. Nombreuses sont les entreprises de BTP qui ont été prises au dépourvu face à ces actes de violence. Si vous faites partie des sociétés qui ont été touchées, ou si vous souhaitez connaître ce qu’il faut faire si cela vous arrivait, voici la démarche à suivre :

  1. Tout d’abord, commencez par faire le constat des dégâts. Relevez chaque détail significatif concernant le saccage de vos engins de chantier.
  2. Ensuite, rapprochez-vous de votre assureur pour déclarer le sinistre en vue d’obtenir une indemnisation des dégâts. En effet, si vous avez souscrit à une assurance tout risque chantier ou TRC, vous pouvez bénéficier d’une couverture sans recherche de responsabilité.
  3. Enfin, votre assureur va régler la situation en vous apportant une solution appropriée selon les clauses du contrat d’assurance.

Quelles mesures d’accompagnement pouvons-nous bénéficier des suites d’un vandalisme sur les engins de chantier ?

Suite à un vandalisme, la compagnie d’assurance peut aussi proposer des frais de location d’un engin de chantier de remplacement si cela est prévu dans le contrat. Cela va permettre à l’entreprise de continuer son activité le temps d’obtenir l’indemnisation. Cette solution permet aussi aux professionnels d’honorer leur contrat envers leur client.

Notez également que si les dégâts touchent vos locaux professionnels, certains contrats multirisques permettent aussi une indemnisation. En outre, si l’émeute a entraîné un arrêt d’activité, une assurance de perte d’exploitation peut couvrir certaines charges fixes. Par exemple, la rémunération du personnel, les impôts, les loyers et autres charges sont couverts par cette assurance.

Comment améliorer la sécurité de vos matériels de chantier ?

Un chantier est exposé à une multitude de risques. Pour cette raison, la sécurité fait partie des éléments à ne pas négliger en tant qu’entrepreneur en BTP. Heureusement, il existe plusieurs solutions envisageables pour éviter que les mouvements populaires ne viennent entraver le déroulement de votre chantier.

Investir dans des équipements de premier niveau

Il s’agit d’un ensemble de matériel de sécurité qui va vous aider à protéger l’accès à votre chantier. Le sceau de sécurité fait partie de ces équipements, et il assure aussi la protection des cassettes de rangement. Ce dispositif ne coûte pas cher tout en ayant un pouvoir de dissuasion auprès de certains casseurs. En outre, le sceau de sécurité vous permet aussi d’identifier les intrusions. En protégeant votre outillage, il vous sera également plus simple de contrôler qui peut accéder à ces équipements en temps normal.

Investir dans des alarmes

Les alarmes peuvent être très efficaces pour repousser les saccageurs. Bien que ces équipements puissent coûter chers, ils peuvent améliorer considérablement la sécurité d’un chantier. En particulier si les alarmes sont associées à un dispositif de télésurveillance, cela amplifie l’effet de dissuasion.

Investir dans la vidéosurveillance

Pour parfaire la sécurité de vos engins et véhicules de chantier, ainsi que vos équipements, l’installation des caméras constitue une excellente option. En plus d’être dissuasif, un système de sécurité par vidéosurveillance peut vous aider à identifier les coupables du vandalisme. Par ailleurs, certains équipements haut de gamme peuvent alarmer les autorités pour une intervention rapide en cas de sabotage.

 

 

Propreté et organisation : les clés de la réussite sur les chantiers

Parce qu’un chantier génère beaucoup de déchets, il peut être difficile d’avancer dans son projet de construction ou de rénovation si sa gestion des gravats est mal organisée. Pour y parvenir, il va falloir mettre en place différentes dispositions organisationnelles...

Attestation simplifiée TVA 10 % pour les travaux

Les entreprises de travaux sont tenues de fournir une attestation simplifiée de TVA à 10 % à leurs clients lors de la réalisation de travaux de rénovation ou d’amélioration énergétique. Cette attestation est obligatoire et permet aux clients de bénéficier d’une...

Que veut dire SAS ?

La SAS est une forme de société de plus en plus appréciée par ceux qui créent une entreprise. La SAS société comporte son lot de points faibles et de points forts, si bien qu’il est plus judicieux d’en connaître davantage à son sujet avant de se lancer. Ainsi,...

Que dit la loi sur les congés payés ProBtp ?

Travailler dans le domaine de la construction peut être éreintant. Et si ces derniers mois ont pu être assez contraignants pour vous, sachez que vous pouvez prendre quelques jours de vacances avec vos droits de congés payés. Mais quelle est la période de référence...

Qu’est-ce que la convention collective dans le bâtiment ?

Des dispositions doivent être prises pour assurer une bonne entente entre employés et salariés, d’où la convention collective bâtiment. Il est important que chaque partie ait conscience de ses droits applicables à travers cet accord. Toutefois, cette réglementation...