Intérim BTP : pourquoi recruter en intérim dans le bâtiment ?

par

L'emploi par intérim est assez développé dans le bâtiment. Il faut dire que l'intérim BTP peut offrir différents avantages, aux employeurs comme aux salariés. Faut-il recruter des ouvriers en intérim ? Place des Chantiers vous dit tout !
Intérim BTP

Pour recruter dans le bâtiment, vous pouvez notamment avoir recours à l’intérim. L’emploi par intérim est assez répandu dans le BTP, pour la simple et bonne raison qu’il permet de répondre à des besoins temporaires, qui sont fréquents dans le secteur du Bâtiment et des travaux Publics. Le recrutement d’un intérimaire est-il adapté à votre entreprise du bâtiment ? Quels sont les atouts et limites du contrat d’intérim BTP ? Cette page vous dit tout sur le recrutement d’un intérimaire dans le bâtiment.

Le BTP et l’intérim

Si vous êtes chef d’entreprise du bâtiment et que vous cherchez à embaucher un salarié par intérim, il est bon de bien comprendre en quoi consiste ce contrat de travail temporaire.

Qu’est-ce qu’un salarié intérimaire ?

Le terme « intérim » désigne un contrat de travail temporaire. Ce contrat de travail, très souple, permet de répondre à des besoins exceptionnels d’une société du bâtiment. Par définition, le travail intérimaire est strictement encadré par la loi :

  • Il concerne uniquement une mission d’intérim, dont la durée est forcément limitée.
  • Le contrat d’intérim ne peut pourvoir un emploi lié à l’activité habituelle de votre entreprise du bâtiment.
  • Le salarié intérimaire n’est pas salarié de l’entreprise dans laquelle il effectuer la mission (appelée l’entreprise utilisatrice), mais dans une agence de travail temporaire.

En conséquence, l’intérim se fait grâce à une entreprise de travail temporaire (ou « agence d’intérim »), qui s’occupe du recrutement du candidat, et de toutes les démarches administratives.

Les métiers du BTP en intérim

Contrairement à certaines idées reçues, tous les métiers du BTP peuvent embaucher par intérim. Le contrat de travail temporaire n’est pas réservé qu’aux salariés peu diplômés, bien au contraire.

Dans les faits, un contrat de mission par intérim peut concerner à peu près tous les types de métiers du bâtiment :

  • Second oeuvre (peinture, électricité, plombier, etc.),
  • Gros oeuvre (maçon, couvreur, manoeuvre, etc.)
  • Conduite d’oeuvre,
  • Conducteurs d’engins de chantier, etc.

La diversité des missions par intérim s’explique simplement par la grande souplesse qu’offre ce statut. Il est fréquent qu’une entreprise du bâtiment ait des besoins très ponctuels, par exemple dans le cadre d’un gros chantier, et l’intérim vient justement répondre à ce besoin de compétences ou de main d’oeuvre sur une durée très limitée.

Entreprise du BTP : faut-il faire appel à une agence d’intérim ?

Travailler avec une agence d’intérim est loin d’être une exception dans le domaine du bâtiment et des travaux. Ainsi, les entreprises utilisatrices sont nombreuses à solliciter des entreprises de travail temporaire pour couvrir leurs besoins du moment ou leur regain d’activité.

BTP : les atouts du contrat de travail temporaire

Il faut dire que le recours à un salarié intérimaire offre de nombreux atouts :

  • Le recrutement dans le BTP est long, et le travail par intérim peut vous permettre de recruter rapidement. C’est parfois indispensable pour le remplacement d’un salarié absent on en congé maladie.
  • Le recours au travail temporaire permet d’assurer l’accroissement temporaire de votre charge de travail,  par exemple si vous devez traiter différents chantiers en même temps. Ce n’est pas un hasard si l’intérim BTP est particulièrement développé en été, période durant laquelle les chantiers se font les plus nombreux… et les salariés se font les plus rares !
  • L’agence de travail temporaire peut vous aider à trouver une compétence que vous n’avez pas en interne, et peut ainsi vous éviter de passer à côté d’un chantier, faute de savoir-faire.
  • Si vous n’avez jamais eu de salarié, avoir recours à l’intérim peut vous offrir une première expérience de gestion humaine. C’est aussi l’occasion de voir si le recrutement d’un CDI ou d’un apprenti serait pertinent pour votre activité.
  • Rien ne vous empêche d’embaucher un intérimaire à la fin de sa mission. Si ce n’est pas son but premier, l’intérim peut ainsi vous faire découvrir des salariés compétents et impliqués.

Par ailleurs, une entreprise d’intérim gère la totalité du processus de recrutement, ce qui vous permet de gagner un temps précieux (en particulier si l’embauche est urgente).

Les limites au sujet de l’intérim dans le bâtiment

Malgré tout, on gardera à l’esprit que le contrat de mission intérimaire reste limité, et pas forcément adapté à tous les usages.

Ainsi, il est bon de comprendre les limites du recours à un travailleur intérimaire pour votre activité :

  • L’embauche d’un intérimaire est encadrée, et n’est adaptée que pour les missions temporaires ou exceptionnels. En conséquence, hors de question d’avoir recours à l’intérim pour remplacer un CDI !
  • Un intérimaire travaille pour l’agence et pas pour vous. En conséquence, il faut garder à l’esprit que ses compétences ne resteront pas en interne.
  • Le milieu du BTP est un milieu accidentogène, et il ne faut jamais oublier de former chaque intérimaire à la sécurité sur le chantier, pour limiter le risque d’accident du travail. Il en va de votre responsabilité, car un salarié intérimaire non formé aux règles de sécurité sur le chantier peut représenter un risque important.
  • Faire appel à des intérimaires pour chaque mission peut vous coûter cher, entre autres parce qu’il faut régler une prime de précarité à chaque fin de mission, et que les salaires des salariés intérimaires sont souvent plus élevés, dès lors qu’ils disposent de compétences rares. À long terme, il sera plus pérenne de faire appel à des salariés en CDI.

Si le recours à des agences de placement temporaire est très fréquent dans le secteur du BTP, il reste important de vérifier que votre besoin en recrutement est adapté à ce type de contrat.

Si l’intérim est adapté pour prendre en charge un besoin exceptionnel ou un gain soudain d’activité, embaucher un apprenti ou un salarié en CDI sera certainement un choix plus pérenne, si votre objectif est de faire grandir votre entreprise sur le long terme.

Travail d'intérim dans le BTP

Embaucher par intérim dans le BTP : intérêts et limites

Cadre légal du contrat de travail temporaire

Si vous envisagez de recourir à un contrat de travail temporaire, n’oubliez pas que ce contrat de travail est strictement encadré. L’élément le plus important important à connaître est la nature exceptionnelle de l’intérim.

Cela se traduit par différents éléments :

  • Un contrat de mission doit être signé par le salarié, l’entreprise d’intérim et l’entreprise cliente.
  • La durée maximale du contrat est encadrée. Elle dépend de la nature du contrat et de la raison du recours à de l’intérim.
  • Une indemnité de fin de mission (plus communément connue sous le nom « prime de précarité ») doit être versée à la fin de la mission. Elle représente 10 % de la rémunération totale brute du salarié durant sa mission.

Le tableau suivant vous informe plus en détail sur la durée maximale d’un contrat par intérim :

Type de contrat d’intérim Durée maximale du contrat (renouvellement compris)
Réalisation de travaux urgents, par mesure de sécurité 9 mois
Contrat en attente de l’arrivée d’un salarié en CDI 9 mois
Accroissement temporaire d’activité 18 mois
Remplacement d’un salarié absent, passé en temps partiel ou dont le contrat est suspendu 18 mois
Remplacement d’un non salarié (chef   d’entreprise du BTP) 18 mois
Mission exécutée à l’étranger 24 mois
Remplacement d’un salarié parti avant la suppression définitive de son poste 24 mois

On notera qu’un contrat de travail par intérim peut être renouvelé 2 fois, à condition bien entendu de ne pas dépasser la durée maximale indiquée ci-dessus. Par exemple, un contrat d’intérim établi en attente de l’arrivée d’un salarié en CDI sur une durée de 3 mois peut être renouvelé 2 fois, et atteindre ainsi jusqu’à 9 mois. Le site du Service Public vous informe plus en détail sur le contrat de travail temporaire (intérim) et son cadre légal.

Pour conclure sur l’intérim du BTP, il faut noter que ce statut n’est pas forcément considéré comme un manque de stabilité par les salariés intérimaires. Au contraire, on retrouve de nombreux « professionnels de l’intérim » dans le secteur du bâtiment. Ces derniers voient dans le travail temporaire la possibilité de profiter d’une certaine indépendance, et de salaires plus hauts que s’ils travaillaient en CDI.

Guide pratique pour trouver des chantiers
Grille de qualification des ouvriers du BTP

Grille de qualification des ouvriers du BTP

Afin de déterminer les salaires des ouvriers du BTP, les entreprises su bâtiment se basent sur une grille de qualification, qui dépend des compétences et de l’expérience d’un artisan. Quels sont les 4 niveaux de qualifications des ouvriers ? Comment calculer le salaire à partir d’une grille de qualification ? Place des Chantiers vous explique !

Salaire d’un apprenti du BTP en 2021

Salaire d’un apprenti du BTP en 2021

La rémunération d’un apprenti du BTP intéresse aussi bien l’apprenti que son employeur. Quelle est le salaire d’un apprenti BTP en 2021 ? Place des Chantiers vous explique en détail le calcul du salaire d’un apprenti du bâtiment.

Comment recruter dans le BTP ?

Comment recruter dans le BTP ?

Réussir un recrutement dans le BTP peut parfois s’apparenter à un parcours du combattant. Comment recruter ses salariés dans le bâtiment ? Place des Chantiers donne ses conseils, à destination de tous les recruteurs du BTP et chefs d’entreprise dans le bâtiment.