Créer une EIRL dans le BTP

par

La création d’une entreprise dans le BTP ne s’improvise pas. Il faut connaître le domaine et effectuer quelques démarches et formalités selon le statut choisi. Souhaitez-vous créer une entreprise individuelle dans le domaine du bâtiment ? Découvrez comment créer une EIRL dans le BTP. Balise title: Création d’une EIRL dans le BTP : mode d’emploi Meta-description: Voulez-vous vous lancer dans la création d’une entreprise dans le bâtiment et les travaux publics ? Découvrez comment créer une EIRL dans le BTP dans cet articl

La création d’une entreprise dans le BTP permet de travailler légalement pour son propre compte en tant que professionnel du bâtiment. Pour se lancer seul dans ce secteur, l’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée est un statut intéressant. Cet article vous explique justement comment créer une EIRL dans le BTP.

Qu’est-ce qu’une EIRL ?

Une EIRL est une Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée. Ce statut juridique s’adresse aux entrepreneurs souhaitant se lancer seul dans une activité. La création d’une EIRL dans le BTP présente des avantages et des limites.

Avantages du statut EIRL dans le BTP

Le statut EIRL offre une grande flexibilité aux entrepreneurs du BTP.  Pour une EIRL, les avantages principaux sont :

  • La protection du patrimoine personnel : la responsabilité de l’entrepreneur est limitée dans une EIRL. Les biens personnels et les biens de l’entreprise sont séparés. En cas d’endettement, les créanciers ne peuvent pas saisir les biens personnels de l’entrepreneur. Celui-ci peut faire une déclaration d’insaisissabilité sur ses biens immobiliers et ses résidences principales d’après la loi Macron.
  • La baisse des charges sociales et fiscales : le statut EIRL permet de se déclarer autoentrepreneur. Ce dernier permet généralement de bénéficier d’un allègement fiscal et de charges sociales moins importantes. La déclaration des charges est également simplifiée. Pour être éligible au statut autoentrepreneur, il faut respecter le plafond de chiffres d’affaires.
  • Les démarches de création d’entreprise simplifiées : la création d’une EIRL est plus simple que celle d’une société. Les démarches et les formalités sont allégées.
  • Le choix du régime fiscal : l’entrepreneur du bâtiment peut choisir l’impôt sur les sociétés (IS) ou l’impôt sur le revenu (IR) avec le statut EIRL.

Limites du statut EIRL dans le BTP

Avant de choisir le statut EIRL pour une entreprise BTP, il est important de connaître les limites de ce régime. Ce statut juridique ne permet pas d’étendre l’activité. En effet, l’entrepreneur ne peut pas faire entrer un associé dans la société. En se déclarant autoentrepreneur, il doit également respecter le plafond des chiffres d’affaires, ce qui peut limiter ses activités.

Le statut EIRL n’exige pas la mise à disposition d’un capital social lors de sa création. Il n’offre donc pas de garanties aux fournisseurs ou aux banques. L’accès à un prêt peut alors être plus difficile avec une Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée.

Comment créer une EIRL dans le BTP ?

La création d’une EIRL ne passe pas par la création d’une société (personne morale). Afin de créer l’entreprise, il faut procéder à quelques étapes simples de la formalisation de l’activité à l’ouverture d’un compte bancaire.

Formaliser l’activité pour créer une EIRL

La première étape de la création d’une EIRL dans le BTP consiste à formaliser l’activité. Pour ce faire, il est nécessaire de déposer le formulaire PO CMB au centre de formalités des entreprises. Il s’agit d’un document permettant de déclarer l’activité.

Bon à savoir. La demande d’ACRE n’est plus obligatoire pour bénéficier de l’allocation depuis le début de l’année 2019.

Effectuer une déclaration d’insaisissabilité pour créer une EIRL

La déclaration d’insaisissabilité permet de protéger le patrimoine personnel de l’entrepreneur lors de la création de l’EIRL dans le BTP. Cette étape consiste à fournir une liste exhaustive de tous les biens matériels comme les équipements et les engins. Elle permet de réaliser l’affectation du patrimoine. Si le montant des biens professionnels est estimé à plus de 30 000 €, il faut faire appel à un commissaire aux comptes pour la déclaration d’insaisissabilité.

Ouvrir un compte bancaire pour l’EIRL

Dans le cadre de la création d’une EIRL, il est nécessaire d’ouvrir un compte bancaire pour l’entreprise. L’utilisation du compte bancaire personnel pour les acquis de l’entreprise peut présenter des soucis en cas de difficultés financières. Il est alors conseillé de séparer les biens personnels des biens de l’EIRL pour une meilleure gestion de la comptabilité.

Création d’une EIRL dans le BTP : quelques conseils

Afin de faciliter la création de l’EIRL et le lancement de l’activité du bâtiment après l’ouverture de l’entreprise, il est nécessaire de bien préparer le projet. Il est ainsi conseillé de :

  • Réaliser une étude de marché avant le choix de l’activité et la création de l’EIRL dans le BTP. Cette étape consiste à analyser les marchés, les leads, les concurrents…
  • Rédiger un business plan afin de faciliter la gestion de l’EIRL et d’estimer les dépenses nécessaires.
  • Calculer l’investissement nécessaire pour la création de la l’entreprise et son fonctionnement.
  • S’inscrire aux formations permettant d’acquérir les compétences et les connaissances requises à la gestion de l’EIRL. Il est par exemple possible de suivre le stage de préparation à l’installation (SPI).
  • Souscrire aux assurances et aux garanties obligatoires selon l’activité du bâtiment exercer par l’EIRL.

Vous avez maintenant comment créer une EIRL dans le BTP. Après avoir bien étudié votre projet, il ne vous reste plus qu’à effectuer les démarches de création d’entreprises.

Guide pratique pour trouver des chantiers
Devis travaux et acompte : pourquoi faut-il toujours demander un acompte ?

Devis travaux et acompte : pourquoi faut-il toujours demander un acompte ?

Un acompte sur devis travaux est une somme exigée par l’artisan lors de la signature du devis. Généralement, l’acompte sur des travaux permet à l’artisan d’acheter les fournitures et de préparer le chantier. Le versement de l’acompte suite à la signature du devis est également une preuve de l’acceptation du devis par le particulier. Cette page explique en quoi l’acompte sur travaux est une bonne pratique pour un entrepreneur du bâtiment.

Travaux : devis signé puis annulé par le client, est-ce possible ?

Travaux : devis signé puis annulé par le client, est-ce possible ?

Annuler un devis signé est théoriquement impossible, que ce soit pour le client ou pour l’artisan. L’annulation d’un devis signé reste néanmoins possible dans certains cas. Cette page vous explique vos options face à un devis signé puis annulé par le client. Elle résume également les obligations de chacun lors de la signature d’un devis pour travaux.